dimanche 16 décembre 2018
Flash Infos
Climat des Affaires : Lancement officiel de la rédaction du Code de l’Urbanisme en République Démocratique du Congo: Après la publication du Rapport Doing Business 2019 de la Banque Mondiale, l’heure est à la mise en œuvre de nouvelles réformes sur certains indicateurs notamment celui de l’Obtention du permis de construire, indicateur sur lequel le pays a toujours                                                    RDC : comment le pays peut-il profiter du fonds de 1,8 milliard USD de l’OMT d’ici 2030 ? : La question était au centre de la troisième édition de la conférence Tokende Africa qui s’est tenue du 23 au 24 novembre 2018 à l’hôtel Invest de Kinshasa. Cette activité a bénéficié du partenariat avec l’Agence Nationale pour la promotion                                                    RDC : commerce transfrontalier, l’ANAPI sensibilise sur les avancées enregistrées:   L’amélioration de l’indicateur « Commerce transfrontalier » est une préoccupation pour le gouvernement de la Rd Congo qui tient à voir les différentes portes d’entrée du pays connaitre des avancées sur cet indicateur. C’est dans cette optique que l’ANAPI a organisé,  du                                                    Rapport Doing Business 2019: La RDC a performé sur 3 des 6 réformes communiquées: Chers lecteurs, le rapport Doing Business 2019 de la Banque Mondiale vient de paraître et la RDC a performé sur 3 des 6 réformes communiquées, à savoir : i) le commerce transfrontalier, ii) le Transfert de propriété et iii) l'éxecution de contrat. Cependant, étant                                                    Première édition du Forum économique : PME Start-Up / GRANDS COMPTES: La première édition du Forum économique: PME Start-Up / GRANDS COMPTES organisée par BIOTOPE BUSINESS et TASK FORCE, s’est tenue, ce jeudi 11 octobre 2018, dans la Grande Salle du Cercle Gourmand. Elle a porté sur le thème: « Innovation collaborative et                                                    Promotion des PME dans l’agro-industrie : grand débat à la Foire agricole internationale de Kinshasa: En marge de la 3ème édition de la Foire agricole internationale de Kinshasa (FAIKIN), qui se tient jusqu’au 30 septembre dans l’enceinte de l’Académie des Beaux arts, l’Agence nationale pour la promotion des investissements (Anapi) a animé un grand débat, jeudi,                                                    Facilitation des investissements productifs dans le Corridor Ouest : qu’attendre de l’Anapi ?: La troisième édition d’Expo-Béton, ce grand rendez-vous annuel de la construction des infrastructures, de l’habitat et du transport multimodal, est consacré aux « projets à développer et opportunités d’affaires » dans le Corridor Ouest de la RDC. Quoi de plus                                                    Les opportunités d’affaires présentées au Forum des investissements à Singapour:   Les opportunités d’affaires en République démocratique du Congo ont été présentées par le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), Antony Nkinzo au Forum mondial sur les richesses et les investissements. Ces assises se sont tenues                                                    L'ANAPI et la BAD remettent officiellement aux circonscriptions foncières de la Ville de Kinshasa les panneaux d'affichage: L'ANAPI a bénéficié de  l'appui de la Banque Africaine de Développement, dans le cadre du Projet d'Appui au Développement du Secteur Privé et à la Création d'Emplois (PADSP-CE) pour  l'érection des panneaux d'affichage dans les différentes circonscriptions foncières de la                                                    Création d’entreprise et promotion des PMES : l’Anapi formalise les projets innovants des jeunes entrepreneurs: La RD. Congo se veut un pays émergent à l’horizon 2030. C’est dans cette optique que l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements se déploie, à cor et à cri, pour rendre palpable ce rêve. Dans la matinée du mardi                                                   

Promotion des PME dans l’agro-industrie : grand débat à la Foire agricole internationale de Kinshasa

En marge de la 3ème édition de la Foire agricole internationale de Kinshasa (FAIKIN), qui se tient jusqu’au 30 septembre dans l’enceinte de l’Académie des Beaux arts, l’Agence nationale pour la promotion des investissements (Anapi) a animé un grand débat, jeudi, autour de la « Promotion des PME dans l’agro-industrie, comme facteur d’accélération du processus de la diversification et de valorisation de l’économie congolaise ». Cette présentation a été faite par M. Pierre Kanika, directeur de l’Anapi en charge de la planification et stratégie

L’on retiendra de cet exposé que l’agriculture industrielle renvoie à l’agriculture moderne et se rapporte à l’industrialisation par l’introduction, dans les machines agricoles et les méthodes d’agriculture, des techniques pour réaliser des économies dans la production, la création de nouveaux marchés à la consommation, etc.

De l’avis de l’expert de l’Anapi, « tous ces procédés agroalimentaires renvoient à un modèle économique qui, en soi, constitue un marché : en amont de la chaîne agroalimentaire, les agriculteurs produisent les matières agricoles; en aval de la chaîne, les commerçants écoulent les transformations achetées aux fabricants ». Et de relever que « dans ce modèle économique, les laboratoires de re- cherche et développement sur les animaux et les plantes, les sociétés de services de transport et de logistique, les agences de marketing … sont des prestataires présents sur ce marché aux côtés des fabricants ».

BRISER LE MYTHE DES MINES

L’économie congolaise étant fortement dépendante du secteur minier, au niveau de l’Anapi, qui sert à cet effet d’agence-conseil du gouvernement dans la promotion des investissements, on reste convaincu qu’« au regard de la prédominance du secteur minier dans l’économie congolaise, il y a lieu de diversifier celle- ci au travers de la valorisation des investissements dans les filières telles que l’agro-industrie », tout en rappelant paradoxalement que « la RDC vit dans un contraste criant entre ses potentialités agricoles et le volume des importations des produits de la filière agro-industrielle ».

Et sur ce point précis, a   rassuré Pierre Kanika, l’Anapi est bien disposé à offrir son accompagnement, notant      à          cet     effet   que    « la redynamisation de l’économie congolaise nécessite la diversification de l’économie au travers, entre autres, le secteur industriel. Dans ce proces- sus, les PME doivent être au centre ». Dans la stratégie de diversification, Pierre Kanika a fait comprendre que « la diversification comme stratégie de développement adoptée par le Gouvernement se traduira à travers la création de Points lumineux de développement (PLD) qui contiendront des Parcs agro-industriels  et/ ou des Zones économiques spéciales suivant les spécificités de provinces ». Au total, il y en aura 20, organisés/ regroupés en sept (7) corridors : le corridor Matadi / Boma-Kinshasa- Kikwit (industrie, agriculture et mar- chés), y compris la ZES de Maluku (industrie, industrie agro-alimentaire, matériaux de construction); le corridor Kinshasa-Équateur/Mbandaka (agriculture); le corridor Lubumbashi- Likasi-Kolwezi (mines et agriculture); le corridor Lubumbashi-Kindu-Kisangani (mines, pêche, bois et agriculture); le corridor fluvial Kinshasa-Kisangani (transport, pêche, bois et agriculture) ; le corridor Kisangani-Bukavu-Goma- Beni (agriculture, tourisme dans les montagnes des Virunga) ; le corridor Bukavu-Kalemie  (agriculture, pêche, tourisme autour du lac Tanganyika).

C’est dire que la RDC attend s’appuyer sur les PME pour valoriser les grand potentiel agricole du pays. Point focal du gouvernement dans la promotion des investissements, l’Anapi est prête à se servir de tous les ins- truments en sa possession pour accompagner les PME dans ce grand chantier de la diversification de l’éco- nomie congolaise par l’agro-industrie. Si le gouvernement a mis en place une série de mesures incitatives pour appuyer le travail des PME, Pierre Kanika a fait observer que les PME ont également leur part de responsabilité. Quoiqu’il en soit, l’Anapi a garanti toute sa disponibilité à accompagner l’effort du gouvernement dans la promotion des PME.

(Source: Potentiel)

 

 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF