dimanche 21 octobre 2018
Flash Infos
Première édition du Forum économique : PME Start-Up / GRANDS COMPTES: La première édition du Forum économique: PME Start-Up / GRANDS COMPTES organisée par BIOTOPE BUSINESS et TASK FORCE, s’est tenue, ce jeudi 11 octobre 2018, dans la Grande Salle du Cercle Gourmand. Elle a porté sur le thème: « Innovation collaborative et                                                    Promotion des PME dans l’agro-industrie : grand débat à la Foire agricole internationale de Kinshasa: En marge de la 3ème édition de la Foire agricole internationale de Kinshasa (FAIKIN), qui se tient jusqu’au 30 septembre dans l’enceinte de l’Académie des Beaux arts, l’Agence nationale pour la promotion des investissements (Anapi) a animé un grand débat, jeudi,                                                    Facilitation des investissements productifs dans le Corridor Ouest : qu’attendre de l’Anapi ?: La troisième édition d’Expo-Béton, ce grand rendez-vous annuel de la construction des infrastructures, de l’habitat et du transport multimodal, est consacré aux « projets à développer et opportunités d’affaires » dans le Corridor Ouest de la RDC. Quoi de plus                                                    Les opportunités d’affaires présentées au Forum des investissements à Singapour:   Les opportunités d’affaires en République démocratique du Congo ont été présentées par le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), Antony Nkinzo au Forum mondial sur les richesses et les investissements. Ces assises se sont tenues                                                    L'ANAPI et la BAD remettent officiellement aux circonscriptions foncières de la Ville de Kinshasa les panneaux d'affichage: L'ANAPI a bénéficié de  l'appui de la Banque Africaine de Développement, dans le cadre du Projet d'Appui au Développement du Secteur Privé et à la Création d'Emplois (PADSP-CE) pour  l'érection des panneaux d'affichage dans les différentes circonscriptions foncières de la                                                    Création d’entreprise et promotion des PMES : l’Anapi formalise les projets innovants des jeunes entrepreneurs: La RD. Congo se veut un pays émergent à l’horizon 2030. C’est dans cette optique que l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements se déploie, à cor et à cri, pour rendre palpable ce rêve. Dans la matinée du mardi                                                    La République Démocratique du Congo a marqué d'un point fort sa présence à la Diplomatic Garden Party 2018 organisée au: Co-organisatrice de ce rendez annuel des investisseurs par le biais de son Ambassade, la RDC représentée par une délégation de l'Agence Nationale pour la Promotion des Investissements ANAPI, a comme dans tous les rencontres internationales auxquelles elle prend part présenté le potentiel énorme que présente la                                                    Assainissement du climat des affaires en RDC : « l’indicateur permis de construire amélioré »: Pour répondre aux exigences de souplesse et de célérité dans la procédure de l’obtention du permis de construire, le Gouvernement à travers le Ministère de l’Urbanisme et Habitat a pris un Arrêté Ministériel N°CAB/MIN-UH/023/2018 du 31 mai 2018 modifiant et                                                    RDC : Forum Expo café-cacao, voici les recommandations de l’ANAPI: Le Forum Expo café-cacao vient de se clôturer après 72 heures des travaux enrichissants. Les acteurs intervenants dans ces filières ont, à travers les différents ateliers, relevé des contraintes et formulé des recommandations pertinentes. Celles-ci ont été par la suite                                                    RDC : vers la signature des accords sur le projet « centrale hydroélectrique de Ruzizi 3 »: Le ministre de l’Energie et ressources hydrauliques, Jean – Marie Ingele Ifoto a été autorisé par le gouvernement à signer les accords relatifs au projet de la Centrale hydroélectrique de Ruzizi III. Cette autorisation expresse a été délibérée lors de                                                   

le Gouvernement se rend auprès de la société NESTLE S.A région Afrique équatoriale pour s’enquérir des raisons de son départ de la RDC

 

Après l’annonce soudaine, par la Société Nestlé S.A  de la fermeture de son usine et de ses activités en RDC en date du 30 janvier 2018, décision qui a fait l’objet de diverses interprétations dans l’opinion tant nationale qu’internationale, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a voulu, à travers sa structure technique en charge de l’amélioration du climat des affaires et de promotion des investissements qu’est l’ANAPI, obtenir toutes les précisions y relatives pouvant permettre au Gouvernement de mieux accompagner la société en difficulté, avec l’espoir de voir la Société Nestlé S.A revenir sur sa décision.

C’est dans ce cadre qu’une délégation de la RD. Congo, conduite par le Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, Monsieur Anthony NKINZO Kamole a effectué du 09 au 12 janvier 2018, une mission officielle à Nairobi au Kenya, à la Direction Régionale  de l’Afrique Equatoriale de Nestlé, afin de s’enquérir de réelles causes ayant conduit à la prise de cette décision et par la même occasion, présenter à Nestlé les différentes mesures palliatives que la RDC accorde aux différentes entreprises en difficultés et la volonté du Gouvernement à accompagner Nestlé dans le redressement de ses activités.

La délégation de la RD. Congo était composée des représentants de la Présidence de la République, du Ministère du Plan et du DG de l’ANAPI, Anthony NKINZO Kamole.

La partie congolaise a été reçue en date du 10 janvier 2018 par Monsieur Cornel KRUMMENACHER, Directeur Général du Bureau Régional de l’Afrique Equatoriale et Monsieur Kamil MUSTAFA YILMAN, le Directeur Financier. Parmi les raisons ayant été à la base de cette décision, les responsables de Nestlé au niveau régional ont notamment évoqué les raisons ci-après : (i) le changement du business model de la multinationale, (ii) le phénomène Lufu, (iii) le faible pouvoir d’achat du congolais moyen, (iv) le cout opérationnel élevé (importation des intrants, sel, etc…), (v) la fiscalité et la parafiscalité complexes.

Après plus de deux heures  d’échanges au cours desquelles le DG de l’ANAPI, appuyé par les Délégués de la Présidence et du Plan a présenté à la Société Nestlé les différentes incitations légales prévues par la RDC en faveur des entreprises en difficultés, notamment le sauvetage des entreprises en difficultés, le partenariat stratégique, le Code des Investissements, les conventions de collaboration et les projets de coopération, la Loi des Finances, etc. les garanties ci-après ont été obtenues de Nestlé : (i) La Société Nestlé n’a pas quitté la RDC où elle continue à avoir un réseau important des distributeurs, (ii) l’acquisition de l’usine Nestlé par un partenaire local qui co-produira avec elle (Nestlé) le lait Nutripak et Nido en conformité des règles Nestlé sous un contrôle qualité rigoureux d’un consultant strictement à charge de Nestlé, (iii) le transfert de quelques employés vers ces fournisseurs pour garantir l’emploi aux nationaux, (iv) l’observation par la société de l’évolution de la situation économique du pays ( indicateurs macroéconomiques, etc.) qui pourront permettre à la société d’évaluer leur décision de retour au pays. Nestlé a rassuré la partie congolaise de son intérêt pour la RDC.

Dans cette même optique, le Gouvernement a pris l’option de se rapprocher de toutes les entreprises en difficultés en vue d’un accompagnement gouvernemental pour leur permettre de bénéficier de nombreux avantages offerts par la République Démocratique du Congo, suivant les lois et règlements.

 

Dans un autre registre, le Directeur Général de l’ANAPI, Monsieur Anthony NKINZO Kamole a profité de son passage à Nairobi pour effectuer une visite de courtoisie à l’Autorité des Investissements du Kenya « Kenya Investment Authority » où il a été reçu par son homologue Kenyan, le Docteur Moses M. IKIARA. Les deux gestionnaires des agences de Promotion des investissements du Kenya et de la RDC ont échangé sur divers sujets, notamment les stratégies à mettre en place pour attirer les investissements en Afrique, le changement du model business de la plupart des multinationales, la coopération mutuelle entre les agences de promotion des deux pays et la nécessité du partage d’expériences.

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF