mardi 25 juillet 2017
Flash Infos
La Zone économique spéciale de Maluku pour la relance et le rééquilibrage de l’industrialisation en RDC: M. Auguy Bolanda, chargé de mission de la Zone économique spéciale de Maluku (ZES),  un espace géographique limité, a indiqué que celle-ci a été créée par le gouvernement pour le développement des industries de transformation des produits primaires et des                                                    La tenue de la Foire internationale de Kinshasa reportée au 28 juillet prochain: La cérémonie d’ouverture des assises de la Foire internationale de Kinshasa, initialement prévue le vendredi 21 juillet, est reportée au 28 juillet prochain, a indiqué vendredi le directeur général a.i., Eugène Bokopolo, au cours d’un point de presse organisé dans                                                    DES NOUVEAUX MANDATAIRES A LA TETE DE L’ANAPI : Il a plu à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Joseph KABILA KABANGE, de procéder au changement à la tête de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, ANAPI en sigle, depuis le jeudi 13                                                    Nécessité de deux sites pour la mise en œuvre de l’écotourisme en RDC: Le ministre des Tourisme Franck  Mwedi  Malila Apenela, a indiqué qu’il y a nécessité d’acquisition de deux sites devant abriter les centres pilotes destinés à la mise en œuvre du concept  « Ecotourisme » en RDC,  a appris mercredi l’ACP dudit ministère. Selon                                                    La BCC note une consolidation de la situation économique mondiale: L’économie internationale préoccupe les experts de la Banque centrale du Congo (BCC), d’autant plus que le marché national en dépend dans une certaine mesure. Dans un communiqué rendu public par le Comité de politique monétaire (CPM), la BCC a relevé une                                                    La camerounaise Afriland First Bank confirme qu’elle a racheté la congolaise Fibank : L’information circulait depuis le mois de juin dernier sous forme de rumeur : Afriland First Bank a racheté la banque congolaise First International Bank (Fibank SA). Mais à la date du 11 juillet 2017, Investir au Cameroun a pu avoir                                                    Afrique : un emploi sur quatorze créé par le tourisme : L’édition 2017 du Rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) intitulé « Le tourisme au service d’une croissance transformatrice et inclusive » a confirmé une montée en puissance du secteur touristique dans la région. L'on                                                    Projet de la cimenterie de Maiko : le gouvernement désigne un nouvel investisseur : Le ministre de l’Industrie Marcel Ilunga a révélé lundi 10 mai à Kisangani(Tshopo) que le gouvernement Congolais a désigné un nouvel investisseur, Satarem Hong Kong, pour matérialiser le projet de la cimenterie de Maiko dont la première pierre était posée le                                                    Le tourisme génère déjà 8,5% du PIB du continent africain et continue de progresser (Rapport) : En Afrique, le tourisme, représente un emploi sur 14, soit une force de travail de 21 millions de personnes. C’est ce que révèle l’édition 2017 du rapport de la CNUCED (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement)                                                    Fibre optique: la SCPT a besoin de 4 millions USD pour augmenter sa capacité: Le directeur a.i de la Société congolaise de postes et télécommunications (SCPT), Patrick Umba indique que son entreprise a besoin de 4 millions de dollars américains pour augmenter la capacité de la fibre optique. Il l’a dit dans un entretien                                                   

La croissance économique attendue à 4,9% en 2017 selon la BCC

La croissance économique au plan intérieur en RDC est attendue à 4,9% en 2017, venant de 2,4% en 2016, tirée par le secteur primaire à concurrence de 2,0 points, suivi des secteurs tertiaire et secondaire pour 1,4 point et 1,3 point.

Le solde du baromètre de conjoncture est ressorti à -2,1% au mois de mars contre -4,7% un mois plus tôt. Le gouverneur de la BCC et président du comité de politique monétaire (CPM), Déogratias Mutombo l’a affirmé au cours de la troisième réunion ordinaire de l’année tenue le week end dernier à Kinshasa, indique l’institut d’émission dans un document parvenu lundi à l’ACP.

Selon la source, sur le marché des biens et services, le CPM a noté une accélération du rythme de formation des prix intérieurs au mois de mars, attestée par un taux d’inflation mensuel de 2,39% contre 1,86% le mois précédent, avant de préciser que ce niveau porte l’inflation cumulée à 5,89%.En glissement annuel, l’inflation atteindrait 17,93% face à un objectif de 7,0% à fin décembre 2017.

Pour ce qui est des finances publiques, souligne la source, la situation provisoire des opérations financières du trésor à fin mars affiche un déficit de 2,6 milliards de CDF, ramenant le solde trimestriel à cette date à un excédent de 7,0 milliards de CDF. Cependant, le déficit du mois qui suit et celui de la situation consolidée des principaux comptes du Trésor respectivement de 131 et 112 milliards de CDF, occultent les déficits infra-mensuels qui expliquent les injections des liquidités sans contrepartie à la base de la dépréciation monétaire.

Elle souligne également que sur le marché des changes, le mois de mars a été marqué par une volatilité plus poussée du taux de change particulièrement au cours de la dernière semaine. Ainsi, la monnaie nationale a décroché de 4,01% à l’indicatif et 3,10% au parallèle contre des dépréciations de 2,6% et 2,3% un mois avant, rapporte la source.

Elle attribue cette situation aux injections de liquidité au sein de l’économie induites par les dépenses publiques. S’agissant des réserves de change, elles se sont situées à 735,2 millions d’USD, correspondant à 3,23 semaines d’importations des biens et services.

Sur le plan monétaire, au 31 mars 2017, la base monétaire s’est accrue de 2,3%, alors que la masse monétaire hors provisions et dépôts en devises a baissé de 0,6% par rapport à la fin du mois de décembre 2016. Quant au dispositif de politique monétaire, le CPM reste préoccupé par la tendance à la remontée de l’inflation, laquelle érode considérablement la marge de positivité du taux directeur demeurant à 14%.

Les coefficients de la réserve obligatoire sur les dépôts à vue et à terme sont respectivement à 13% et 12% et ceux pour les dépôts en monnaie nationale à vue et à terme à 2% et 0%. La régulation de la liquidité va se poursuivre avec le Bon BCC. Le CPM invite le trésor au strict respect de son plan de trésorerie ainsi qu’à l’accélération de la mise en place du marché des titres de la dette à court terme lequel permettrait à l’Etat de diversifier ses sources de financement.

Au plan extérieur, le comité a noté la pertinence des interventions de principales banques centrales à l’échelle mondiale, au mois de mars, en vue d’accompagner et de consolider la reprise économique. Toutefois, pour favoriser une croissance économique plus inclusive, les gouvernements doivent, en sus des actions collectives et les initiatives budgétaires, mettre en place des politiques structurelles plus ambitieuses.

En ce qui concerne les cours mondiaux des matières premières, ceux du cuivre et du pétrole ont évolué autour d’une moyenne mensuelle de 5.824,52 USD la tonne métrique et 52,67 USD le baril respectivement. Une attention particulière a été portée sur les cours du cobalt qui ont enregistré un accroissement de 22,5%, d’un mois à l’autre, porté par l’attrait de ce produit dans le domaine de l’automobile.

(Source: ACP) 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com/anapi@investindrc.cd
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF