Le Gouvernement s’engage à améliorer les revenus des paysans pour une croissance agricole d’au moins 6%

Imprimer

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Gouvernement de la République Démocratique Congo compte promouvoir durablement les filières agricoles et vivrières en priorité et développer l’agir business entre 2015 et 2016.Le but poursuivi est d’améliorer les revenus des paysans et d’atteindre une croissance agricole d’au moins 6% en moyenne.

Ce qui ressort, selon l’ACP, du Guide de cadrage macro-économique du ministère du Plan et Révolution de la modernité.

Selon la source, « les efforts du gouvernement porteront également sur la réduction de la vulnérabilité du secteur agricole et la finalisation de l’architecture institutionnelle du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo avec l’implication du secteur privé ».

Le site pilote de Bukanga-Lonzo, dont les investissements attendus d’ici 2020 seraient de 500 millions de USD, pourrait assurer une production de 200.000 tonnes d’ici 2020 avec 40.000 tonnes de maïs par an, 500 tonnes de légumes par jour et 45.000 poulets par semaine.

La poursuite des études de faisabilité des sites des parcs agro-industriels dans le corridor Ruzizi-Uvira-Kamina et la programmation des centres de développement intégré (CDI) pour cultiver 1.305 millions d’hectares d’ici 2020.

La réhabilitation et la relance du secteur agricole dans les provinces de l’Equateur et de Kinshasa, avec l’appui financier de l’Agence Internationale de développement (IDA) devrait s’inscrire à moyen terme font également partie des efforts du Gouvernement, affirme la source. (Source: Primature)